Le Médicament comme Objet Social

Conférence de Rose-Anna Foley le 21 avril 2017

C'est avec grand plaisir que nous vous invitons à la prochaine Conférence du MEOS, présentée par Rose-Anna Foley, anthropologue et professeure associée, Haute École de Santé Vaud, Lausanne, Suisse:
"Usages sociaux de la morphine et de la chimiothérapie : des médicaments révélant des approches contradictoires face à la fin de vie"

Date: le 21 avril 2017

Heure: 11h30

Lieu: Local S1-125, Pavillon Jean-Coutu, Université de Montréal
Un plan du campus est disponible ici.

** entrée libre **

Résumé:
Cette conférence met en relief deux expériences de recherches, l’une sur les usages sociaux de la morphine, l’autre sur la chimiothérapie orale et palliative. Chacune à leur manière montre que, dans
le contexte de la fin de vie, les médicaments sont des points de repère face au temps qui reste. Ceux-ci permettent aux patient-e-s de jauger la gravité de leur situation, de garder de l’espoir ou au
contraire de se préparer à la mort. De manière plus générale, ces études mettent au jour des approches médicales qui divergent sur plusieurs points : alors que les soins palliatifs souhaitent
intervenir de plus en plus tôt dans les trajectoires en prônant l’acceptation de la fin de vie, l’oncologie intervient de plus en plus tard avec la poursuite de ses traitements de pointe jusqu’à peu avant le
décès. Les patient-e-s peuvent alors recevoir des injonctions contradictoires telles qu’arrêter les traitements anticancéreux pour se concentrer sur la préparation à la mort ou, au contraire, être encouragés à poursuivre de tels traitements considérés comme une chance qui ne se refuse pas.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre!

Suivez-nous / Follow us

Syndiquer le contenu