Le Médicament comme Objet Social

Marcelo Otero

Chercheur de l'Équipe MÉOS

Marcelo Otero est professeur au département de sociologie de l’UQAM depuis juin 2002. Il a obtenu un Ph.D. en sociologie à l’Université de Montréal en 2001. Sa thèse a reçu le prix de la meilleure thèse en sciences sociales de l’Université de Montréal. Elle portait sur les effets de régulation sociale des pratiques psychothérapeutiques et des interventions psychosociales au Québec au cours des vingt dernières années. Il a effectué un stage de recherche postdoctorale au Centre de recherche Psychotropes, Santé mentale et Société (CESAMES) dépendant du CNRS-INSERM-Paris V sous la supervision d’Alain Ehrenberg. Depuis 2004, il est également chercheur-boursier au Fond du recherche en santé du Québec (FRSQ). Sa programmation de recherche actuelle porte sur les nouveaux problèmes de santé mentale et les nouvelles thérapeutiques mentales comme analyseurs des formes normales et pathologiques de l'individualité contemporaine. Ses autres recherches en cours portent sur les usages des médicaments psychotropes, la contribution de la psychiatrie et de la psychologie à la définition de la normativité contemporaine, les formes contemporaines de régulation sociale et l’étude des stratégies d’intervention auprès des populations dites problématiques (FQRSC, IRSC). Ses champs de compétence sont la sociologie de la santé mentale, la sociologie des problèmes sociaux, la théorie sociologique et l’œuvre de Michel Foucault. Il siège dans les comités de rédaction des revues Sociologie et Sociétés et Cahiers de recherche sociologique et il est chercheur au Collectif de recherche sur l'itinérance, la pauvreté et l'exclusion sociale (CRI), au GRASP (Groupe de recherche sur les aspects sociaux de la santé et de la prévention) et à l'Institut Santé et société de l'Université du Québec à Montréal (ISS).

COURRIEL : otero.marcelo@uqam.ca

Suivez-nous / Follow us

Syndiquer le contenu