Le Médicament comme Objet Social

Conférence scientifique du MÉOS

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Les conférences scientifiques du MÉOS ont habituellement lieu au local 3212 du pavillon Jean-Coutu de la Faculté de Pharmacie, à l'Université de Montréal. Elles se déroulent généralement de 15h00 à 16h30.
Plan du Campus
L’adresse civique du pavillon Jean-Coutu est la suivante : 2940 Chemin de la Polytechnique. Par Métro, vous sortez à la station Université de Montréal et vous montez les escaliers roulants qui vous conduisent jusqu’en haut de la colline (là où se situe le pavillon principal de l’Université de Montréal). Lorsque vous arrivez en haut, sur le chemin de la rampe, dirigez-vous vers l’ouest et montez jusqu’au pavillon Jean-Coutu. Vous pouvez le faire de l’extérieur ou de l’intérieur. Il faut prévoir de 10 à 15 minutes à partir de la sortie du métro. Vous pouvez également vous y rendre en voiture, mais il vous faudra alors payer un stationnement.

Si vous avez besoin de directives plus précises, ou pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à contacter Philippe Marchand (soutien à la coordination du MÉOS) via son adresse courriel.


Conférence MÉOS : "L’expérience EMPOWER et le pouvoir décisionnel des aînés face à leur médication."

Date: 
Mardi, Mai 18, 2010 - 15:00

Par : Cara Tannenbaum
Faculté de Médecine, Université de Montréal.
Local 3212 du Pavillon Jean-Coutu, Université de Montréal.

Le 18 mai se tiendra la prochaine conférence du MÉOS. La présentation intitulée « L’expérience EMPOWER et le pouvoir décisionnel des aînés face à leur médication » sera prononcée par Cara Tannenbaum de la Faculté de Médecine de l'Université de Montréal. La conférence se tiendra mardi à 15h00 à 16h30, au local 3212 du Pavillon Jean-Coutu (Faculté de pharmacie, Université de Montréal). L’activité sera suivi d’une discussion informelle pour échanger les réflexions suscitées par la conférence.

Conférence MÉOS : "Déconstruire le psychopathe : une analyse critique du discours."

Date: 
Mardi, Avril 20, 2010 - 15:00

Par : Dave Holmes
École des sciences infirmières, Université d'Ottawa
Local 3212 du Pavillon Jean-Coutu, Université de Montréal.

Le 20 avril se tiendra la prochaine conférence du MÉOS. La présentation intitulée « Déconstruire le psychopathe : une analyse critique de discours » sera prononcée par Dave Holmes de l'Université d'Ottawa. La conférence se tiendra mardi à 15h00 à 16h30, au local 3212 du Pavillon Jean-Coutu (Faculté de pharmacie, Université de Montréal). L’activité sera suivi d’une discussion informelle pour échanger les réflexions suscitées par la conférence.

 

 

Conférence Méos : "Implication de parents dans les décisions de fin de vie en réanimation pédiatrique : qui doit décider ?"

Date: 
Mardi, Février 23, 2010 - 15:00 - 16:30

Par : Franco Carnavale
Hôpital de Montréal pour enfants, Université McGill.
Local 2199 du Pavillon Jean-Coutu, Université de Montréal.

Le 23 février 2010 se tiendra la prochaine conférence du MÉOS. La présentation intitulée « Implication de parents dans les décisions de fin de vie en réanimation pédiatrique : qui doit décider ? » sera prononcée par Franco Carnavale de l'Hôpital de Montréal pour enfants, Université McGill. La conférence se tiendra mardi à 15h00 à 16h30, au local 2199 du Pavillon Jean-Coutu (Faculté de pharmacie, Université de Montréal). L’activité sera suivi d’une discussion informelle pour échanger les réflexions suscitées par la conférence.

Résumé :  Il existe une controverse quant au rôle respectif des parents et des médecins, dans les décisions de limitation des traitements en réanimation pédiatrique. Dans le contexte anglo-américain, les parents sont considérés comme responsables de telles décisions, tandis qu’en France, les médecins sont généralement considérés comme les ultimes décisionnaires, ceci afin de protéger les parents du sentiment de culpabilité. Le but de cette étude était de vérifier l’existence d’une telle différence de pratique et d’en analyser les conséquences sur le vécu moral des parents. Une étude qualitative a été conduite utilisant la méthodologie de la théorie ancrée. Quatre services de réanimation pédiatriques (deux en France et deux au Québec, Canada) ont participé à l’étude. Des entretiens semi-structurés ont été conduits auprès de trente et un parents d’enfants hospitalisés en réanimation pédiatrique (dans un des quatre sites), et de neuf médecins et treize infirmières ayant pris soin de ces enfants. Les résultats ont confirmé qu’en France, les médecins étaient les ultimes décisionaires. Au Québec, les pratiques concernant l’autorité décisionnelle étaient plus inhomogènes; les parents, toutefois, décidaient plus souvent que les médecins. Pour quelques parents, la responsabilité décisionnelle dépendait du type de décision à prendre. Les parents français semblaient plus satisfaits que les parents québécois de leurs expériences en ce qui concerne la communication et les relations. Des expériences de bonne et mauvaise communication ont été rapportées par les parents. La bonne communication reposait sur les éléments suivants : fournir des explications claires, répondre aux questions, être disponible pour les questions, préparer les parents à la situation à venir, éviter de les culpabiliser et respecter leurs avis.

Conférence MÉOS : "Réflexion épistémologique sur les passages entre droits et santé".

Date: 
Mardi, Janvier 26, 2010 - 15:00

Par : Francine Saillant
Département d'anthropologie de l'Université Laval
Local 3212 du Pavillon Jean-Coutu, Université de Montréal.

Le 26 janvier 2010 se tiendra la prochaine conférence du MÉOS. La présentation intitulée « Réflexion épistémologique sur les passages entre droits et santé » sera prononcée par Francine Saillant du département d'anthropologie de l'Université Laval. La conférence se tiendra mardi à 15h00 à 16h30, au local 3212 du Pavillon Jean-Coutu (Faculté de pharmacie, Université de Montréal). L’activité sera suivi d’une discussion informelle pour échanger les réflexions suscitées par la conférence.

Résumé :  Une partie de l’anthropologie médicale porte sur les systèmes médicaux de soins. Les systèmes médicaux ont été largement explorés et discutés sous une perspective à la fois culturaliste, interprétative et comparative faisant de la diversité interne des systèmes médicaux un enjeu théorique et empirique. C’est également dans le contexte des recherches conduites en anthropologie médicale et en sociologie de la santé que la division entre le cure et le care s’est fondée sur le plan épistémologique. Ces deux aspects, fondateurs en ce qui concerne l’idée d’humanisation des soins (sous l’angle de la pluralité par la culture et sous l’angle de la critique du technicisme) sont également explorés par les professionnels de la santé et de l’accompagnement. La conférence portera sur l’épistémologie de la recherche sur les soins de même que sur les enjeux et les déplacements que suscitent la question de l’humanisation aujourd’hui par rapport aux préoccupations pour les droits. Un exemple servira de fil conducteur dans le champ du handicap.

Conférence MÉOS : "La consommation médicale comme intégration sociale. À propos de deux enquêtes sur les patients immigrés en Bretagne, France"

Date: 
Mardi, Décembre 1, 2009 - 15:00

Anne Yvonne Guillou,
chargée de recherche CNRS, Centre Asie du Sud-Est (EHESS-CNRS).

« La consommation médicale comme intégration sociale. À propos de deux enquêtes sur les patients immigrés en Bretagne, France »

Suivez-nous / Follow us

Syndiquer le contenu